L'INGÉNIEUR INDUSTRIEL EN GÉNIE PHYSIQUE ET NUCLÉAIRE 

Unique en Belgique francophone, la finalité Génies Physique et Nucléaire s’adresse en particulier à un secteur médical (radiodiagnostic, radiothérapie) en constant développement ainsi qu’au secteur de l’énergie nucléaire, qui a retrouvé une place centrale dans les perspectives énergétiques. Des secteurs au sein desquels la sûreté des installations tout comme la protection des personnes ont un rôle important.

 

 La formation

Cette formation s’articule autour de cinq principaux domaines d’excellence et de développement :


Energie nucléaire
Sécurité nucléaire et radioprotection
Applications des rayonnements
Physique médicale
Physique des matériaux

 

La formation du MSc Ingénieur Industriel en Génies Physique et Nucléaire offre à nos étudiants une spécialisation dans les domaines modernes de la physique et une formation très polyvalente ouvrant des perspectives de carrières très variées.
Organisation des cours du master

Les programmes des différentes sections organisées à l'ISIB sont basées sur le fait que les employeurs considèrent très souvent l'ingénieur comme un généraliste capable d'une très grande mobilité professionnelle.
Ainsi, tous les étudiants reçoivent les cours de gestion économique et sociale de l'entreprise, de mathématiques appliquées, d’informatique, de mécanique et thermodynamique appliquées, d’électricité et électronique appliquées, d’automatique, d’aspects écologiques des techniques de production. Auxquels s'ajoutent les cours spécifiques à la spécialisation choisie.

Des visites d'entreprises sont organisées pendant les deux années du second cycle.

Programme du cycle de master

Première année du cycle de master : la formation de 60 ECTS de cours et travaux pratiques est majoritairement dispensée dans le domaine du génie physique et nucléaire. Les activités pédagogiques d’aspects environnementaux des techniques de production et de gestion de projets et de la qualité sont communes à l’ensemble des finalités.

Deuxième année du cycle de master : durant l’année, les étudiants participent à des conférences et séminaires qui leur permettent d'avoir un premier contact avec la profession. Des ingénieurs industriels diplômés viennent exposer aux étudiants ce qu'est la vie de l'ingénieur dans la Société. D'autres conférences traitent également des problèmes inhérents à la recherche d'un emploi : curriculum vitae, interview, analyse des offres d'emplois. La sécurité et l'hygiène des milieux de travail sont aussi envisagés dans ce cadre. Il est essentiel que les futurs ingénieurs soient conscients de ces problèmes. Le second quadrimestre est principalement consacré au stage de 12 semaines en milieu industriel.
L'examen final comprend la présentation et la défense d'un travail de fin d'études (TFE).

 

Quelques perspectives d’avenir

Centrales électriques
Bureaux d’études de l’énergie
Energies nouvelles
Recherche appliquée
Contrôles et radioprotection
Environnement
Instrumentation
Accélérateurs de particules
Appareillage médical
Services hospitaliers (radiothérapie, radio-isotopes,…)
Organismes européens (CERN, services de la CE)
Informatique
Enseignement
Carrières technico-commerciales
...